GSD Avenir 30

Un fonds actions "méga-tendances"

Présentation

GSD Avenir 30 est un fonds d’actions de la zone euro géré activement et de manière discrétionnaire.

Le fonds investit via des titres vifs (actions) dans des sociétés s’inscrivant dans des méga-tendances. Les principales thématiques considérées sont la santé et le vieillissement de la population, la technologie, la robotique, la décarbonisation de l’économie, la réduction de la pollution.

Le fonds n’est pas un fonds d’investissement socialement responsable (ISR) et n’intègre pas de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

Commentaire de gestion

Mis en ligne le 17 mai 2024

Contexte de marché

L’indice STOXX Europe 600 a perdu 1,52 % en avril, contre -0,97 % pour l’indice dividendes réinvestis. Parmi les plus fortes hausses, nous retrouvons Philips (+35,71 %), Anglo American (+34,95 %) et Galp Energia (+31,9 %). À l’inverse, les performances les moins bonnes sont pour Evotec (-32,69 %), Adyen (-27,92 %) et SES (-26,18 %).
Sur le mois, les valeurs dites de “value” ont surperformées les valeurs dites de “croissance”. Ainsi, l’indice “Stoxx Europe Growth” est en baisse de 3,33 % sur la période quand l’indice “Stoxx Europe Value” progresse de 0,43 %.

Macroéconomie 

Malgré des signes positifs en provenance de la microéconomie, avec des publications de résultats rassurantes de la part des entreprises au premier trimestre, c’est la baisse qui l’emporte sur les marchés financiers en avril, alimentée par les craintes autour de l’inflation. En effet, au cours du mois, les investisseurs ont pu prendre connaissance des dernières données d’inflation et, sans surprise, à l’image des publications précédentes, celle-ci reste collante en Europe et surtout aux États-Unis où la tendance est beaucoup plus marquée. Ainsi, nous avons un CPI core à 2,7 % (contre 2,9 % un mois plus tôt) en Europe, en légère baisse, à l’inverse des États-Unis où l’indice est resté au même niveau que le mois précédent, à 3,8 %.

Dans ce contexte, et avec un marché du travail toujours aussi résilient aux États-Unis, la probabilité de voir la Fed baisser ses taux en juin est devenue nulle, et les perspectives de baisse par la suite ne sont plus que de deux alors qu’elles étaient de 7 il y a quelques mois. En Europe, où la dynamique est plus favorable, la probabilité d’une baisse de taux en juin de la part de la BCE reste élevée. Toutefois, il sera intéressant de voir si la BCE joue sa propre partition ou si, à défaut, elle s’alignera sur l’agenda de la Fed.

En conséquence, les taux souverains allemands et français de maturité 10 ans se sont tendus, environ 30 points de base chacun, entraînant une baisse des obligations. Côté dette d’entreprise, les spreads de crédit se sont écartés avec la hausse de la volatilité, ainsi l’indice Xover enregistre une hausse de 20 points sur le mois. Enfin, la rotation sectorielle observée sur le marché des actions en mars s’est poursuivie en avril tout en se renforçant. Ainsi, les valeurs dites “value”, avec en tête les secteurs “financiers” et “utilities”, ont surperformé les valeurs dites “croissance”, qui sont davantage pénalisées par l’incertitude autour des baisses de taux.

Enfin, comme les mois précédents, nous resterons attentifs aux publications statistiques des différents CPI et PMI en Europe, mais aussi aux États-Unis, afin d’apprécier la dynamique sur ces deux composantes.

La gestion

Sur la période considérée, du 28 mars au 3 mai, GSD Avenir 30 baisse de 1,17 %, tandis que son indice de référence, le Stoxx Europe 600 NR, perd 0,77 %. Durant cette période, nous avons renforcé nos positions en Edenred et GTT, qui ont baissé en bourse malgré des publications de résultats corrects. Nous avons également initié une position en Exor, la holding familiale de la famille Agnelli (ex-Fiat), qui est investie à hauteur de 60 % de sa NAV dans Stellantis et Ferrari.

INFORMATIONS LÉGALES

Les informations présentées ci-dessus ne constituent ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les frais de gestion sont inclus dans les performances. La valeur de l’investissement peut varier au gré des fluctuations du marché et l’investisseur peut perdre tout ou partie du montant de capital investi, les OPC n’étant pas garantis en capital. L’accès aux produits et services présentés ici peut faire l’objet de restrictions à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Les risques, les frais et la durée de placement recommandée des OPC présentés sont décrits dans les DICI (documents d’information clé pour l’investisseur) et les prospectus disponibles sur ce site internet. Le DICI doit être remis au souscripteur préalablement à la souscription.

Performances au

  • %
  • %
  • %
  • %
  • GRAPHIQUE DE PERFORMANCE

    Documents

    VALEURS LIQUIDATIVES

    RAPPORTS

    RÉGLEMENTAIRE

    • Fichiers de suivi PRIIPS

    Caractéristiques

    • Code ISIN :
      FR0014003RW6
    • Classification :
      Actions des pays de l’Union Européenne
    • Durée placement recommandée :
      > 5 ans
    • Indicateur de référence :
      Stoxx Europe 600 (dividendes réinvestis)
    • Valorisation :
      Quotidienne
    • Devise de cotation :
      Euro
    • Date de création du fonds :
      15/09/2021
    • Eligible Assurance Vie :
      Oui (selon modalités)
    • Eligible PEA :
      Oui (selon modalités)
    • SRI :
      4
    • Dépositaire :
      CM-CIC Market Solutions
    • Valorisateur :
      CM-CIC Asset Management

    Gérant du fonds

    Powered by Fund Kis
    Scroll to top