GSD Monde

Présentation

GSD Monde est un fonds diversifié international sans contrainte d’allocation d’actifs (actions et/ou obligations), de zones géographiques et de secteurs d’activité. Les thématiques habituellement retenues sont des tendances profondes (mégatrends) de mutation technologiques, démographiques ou structurelles qui s’inscrivent dans le temps .

Ce fonds s’attache à découvrir – au travers d’un univers large de valeurs de toutes zones géographiques et tous secteurs confondus – des sociétés dites de croissance répondant au principe Garp (Growth at reasonable price).

La gestion flexible et opportuniste permet de mettre en oeuvre une allocation de convictions.

L’analyse économique et de valorisation des marchés permet de déterminer les classes d’actifs et zones géographiques retenues.

La sélection de titres s’effectue par l’intermédiaire de filtres quantitatifs, complétés d’une analyse qualitative par les gérants.

Commentaire de gestion

Mis en ligne le 8 juin 2020

Le rebond des marchés actions, entamé mi-mars s’est poursuivi en mai. L’indice Stoxx Europe 600 gagne ainsi 3,01 % (+3,40 % dividendes réinvestis). Les écarts de performance sont très marqués au sein des indices, comme lors du mois précédent. Par exemple, au sein de l’indice EuroStoxx 50, les meilleurs performances sont pour les bancaires, ING Group et BNP Paribas, avec des hausses de près de 20 % et Siemens (+16,4 %). A l’inverse, les pires performances sont pour ENI et BBVA (-6,5 %) et Allianz (-3,6 %). Les pays européens, ainsi que les Etats-Unis, ont commencé leur déconfinement, entrainant une reprise graduelle de l’activité économique. Certains secteurs sont néanmoins encore fortement impactés (hotellerie, restauration, tourisme…). Les autorités budgétaires ont encore augmenté la taille de leurs plans de soutien, ciblant plus particulièrement certains secteurs (comme l’automobile en France). Il est extrêmement compliqué de savoir quel sera le rythme de retour à une activité “normale”, néanmoins il semble que le point bas de l’activité économique ait été atteint courant avril. Du côté des autorités monétaires, les banques centrales restent très actives. A titre d’illustration, en mai, la BCE a acheté de la dette italienne pour un montant représentant la totalité des nouvelles dettes émises par le pays.

Notre conclusion du dernier reporting mensuel reste d’actualité. L’activité de la quasi-totalité des entreprises est impactée, plus (tourisme, aéronautique…) ou moins (telecoms, consommation non durable…) en fonction des secteurs. En fonction du rythme de retour à une vie plus normale, l’impact sera plus ou moins durable. Néanmoins il semble illusoire d’espèrer un retour rapide sur les niveaux d’avant-coronavirus (le secteur aérien évoque par exemple un retour à la situation de 2019 en 2023). Les entreprises verront probablement leurs coûts augmenter (mise en place de mesure de protection des salariés, approvisionnement en partie plus local…). Une fois l’épidémie contrôlée et les ménages rassurés, les mesures prises par les gouvernements et banques centrales constitueront un soutien fort à l’activité économique.

La gestion

GSD Monde gagne 2,85 % sur le mois, tandis que son indice de référence (50 % DJ600 NR + 50 % EuroMTS 5-7 Y) finit en hausse de 1,93 %. Fin mai nous sommes exposés aux marchés actions à hauteur de 85 % (80 % fin avril). Parmi les principaux mouvements du mois, nous avons poursuivi l’allégement des petites capitalisations, persuadés que les plus grandes sociétés surmonteront la crise plus rapidement. Nous avons ainsi cédé Kaufman & Broad, DLSI et allégé Akwel. Nous avons initié des positions en LVMH, Vivendi et renforcé Thales. Nous avons également profité de la volatilité sur certaines valeurs pour effectuer des achats/ventes rapides, mentionnons Total, Ipsos, Thalès.

INFORMATIONS LÉGALES

Les informations présentées ci-dessus ne constituent ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les frais de gestion sont inclus dans les performances. La valeur de l’investissement peut varier au gré des fluctuations du marché et l’investisseur peut perdre tout ou partie du montant de capital investi, les OPC n’étant pas garantis en capital. L’accès aux produits et services présentés ici peut faire l’objet de restrictions à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Les risques, les frais et la durée de placement recommandée des OPC présentés sont décrits dans les DICI (documents d’information clé pour l’investisseur) et les prospectus disponibles sur ce site internet. Le DICI doit être remis au souscripteur préalablement à la souscription.

Performances au

  • %
  • %
  • %
  • %
  • NOTATION QUANTALYS

    * * *

    GRAPHIQUE DE PERFORMANCE

    Documents

    VALEURS LIQUIDATIVES

    RAPPORTS

    RÉGLEMENTAIRE

    Caractéristiques

      • Code ISIN :
        FR0007059787
      • Classification :
        Diversifié
      • Durée placement recommandée :
        > 5 ans
      • Indicateur de référence :
        50% DJ 600 NR (Eur) + 50% EuroMTS 5-7 (*)
      • Valorisation :
        Hebdomadaire
      • Devise de cotation :
        Euro
      • Date de création du fonds :
        31/12/2002
      • Eligible Assurance Vie :
        Oui (selon modalités)
      • Eligible PEA : Non
      • SRRI : 5
      • Dépositaire :
        CM-CIC Market Solutions
    • Valorisateur :
      CM-CIC Asset Management

    Gérants du fonds

    Powered by Fund Kis
    Scroll to top