GSD Monde

Présentation

GSD Monde est un fonds diversifié international sans contrainte d’allocation d’actifs (actions et/ou obligations), de zones géographiques et de secteurs d’activité. Les thématiques habituellement retenues sont des tendances profondes (mégatrends) de mutation technologiques, démographiques ou structurelles qui s’inscrivent dans le temps .

Ce fonds s’attache à découvrir – au travers d’un univers large de valeurs de toutes zones géographiques et tous secteurs confondus – des sociétés dites de croissance répondant au principe Garp (Growth at reasonable price).

La gestion flexible et opportuniste permet de mettre en oeuvre une allocation de convictions.

L’analyse économique et de valorisation des marchés permet de déterminer les classes d’actifs et zones géographiques retenues.

La sélection de titres s’effectue par l’intermédiaire de filtres quantitatifs, complétés d’une analyse qualitative par les gérants.

Commentaire de gestion

Mis en ligne le 19 juin 2024 

Contexte de marché

L’indice STOXX Europe 600 a progressé de 2,63 % en mai, contre 3,31 % pour l’indice dividendes réinvestis. Parmi les plus fortes hausses, nous retrouvons QinetiQ Group (+30,15 %), Hargreaves Lansdown (+29,7 %) et Siemens Energy (+28,6 %). À l’inverse, les performances les moins bonnes sont pour Getinge AB (-20,43 %), SSP Group (-15,54 %) et Bakkafrost (-15,02 %).
A l’inverse des mois précédents, les valeurs dites de “value” ont sousperformées les valeurs dites de “croissance”. Ainsi, l’indice “Stoxx Europe Growth” progresse de 2,86 % sur la période quand l’indice “Stoxx Europe Value” progresse de 1,58 %.

Macroéconomie

Après un épisode de baisse sur les marchés financiers en avril, les indices européens reprennent leur souffle et terminent en hausse en mai. Malgré cette performance, les craintes qui pèsent sur la macroéconomie depuis plusieurs semaines restent les mêmes. En effet, les inquiétudes autour de l’inflation ne cessent de progresser au gré des nouvelles publications statistiques, et l’économie américaine, qui jusqu’à présent se montrait si résiliente, donne des signes de ralentissement. Ainsi, l’indice PMI manufacturier s’affiche en zone de contraction (<50) pour le deuxième mois consécutif à 48,7 après 49,2 le mois précédent.

Dans cet environnement, les présidents des banques centrales européennes (BCE) et américaines (FED) ont de nouveau indiqué que les futures baisses de taux seraient, selon la formule, “data-dépendantes”, renforçant l’incertitude sur la trajectoire d’évolution des taux d’intérêt. En conséquence, les taux souverains allemands et français de maturité 10 ans se sont tendus, entraînant une baisse des obligations. De son côté, le segment du crédit a bien résisté sur la période avec des indices en hausse et un Xover qui se resserre.

Sur le marché des actions, nous avons observé le retour des valeurs dites de “croissance” après deux mois consécutifs de sous-performance par rapport aux valeurs dites “value”. Cette performance est une nouvelle fois portée par la thématique de l’intelligence artificielle qui reste très favorable au “style” croissance. Plus généralement, la baisse des taux de la part des banques centrales reste également un marqueur fort en faveur des valeurs de croissance, bien que le chemin soit plus compliqué que prévu.

Enfin, en attendant les publications d’entreprises pour le second trimestre, nous serons attentifs aux publications statistiques des CPI en Europe, mais également aux États-Unis, afin d’en apprécier la dynamique.

La gestion

Sur la période considérée, du 3 mai au 31 mai, GSD Monde enregistre une hausse de 3,67 %, tandis que son indice de référence (50 % DJ600 NR + 50 % EuroMTS 5-7 Y) perd 1,82 %. Fin mai, notre exposition nette sur les actions est de 92 % (contre 93 % fin avril). Aucun mouvement sur le mois.

INFORMATIONS LÉGALES

Les informations présentées ci-dessus ne constituent ni un élément contractuel, ni un conseil en investissement. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les frais de gestion sont inclus dans les performances. La valeur de l’investissement peut varier au gré des fluctuations du marché et l’investisseur peut perdre tout ou partie du montant de capital investi, les OPC n’étant pas garantis en capital. L’accès aux produits et services présentés ici peut faire l’objet de restrictions à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Le traitement fiscal dépend de la situation de chacun. Les risques, les frais et la durée de placement recommandée des OPC présentés sont décrits dans les DICI (documents d’information clé pour l’investisseur) et les prospectus disponibles sur ce site internet. Le DICI doit être remis au souscripteur préalablement à la souscription.

Performances au

  • %
  • %
  • %
  • %
  • NOTATION QUANTALYS

    * * *

    GRAPHIQUE DE PERFORMANCE

    Documents

    VALEURS LIQUIDATIVES

    RAPPORTS

    RÉGLEMENTAIRE

    • Fichiers de suivi PRIIPS

    Caractéristiques

      • Code ISIN :
        FR0007059787
      • Classification :
        Diversifié
      • Durée placement recommandée :
        > 5 ans
      • Indicateur de référence :
        50% DJ 600 NR (Eur) + 50% EuroMTS 5-7 (*)
      • Valorisation :
        Hebdomadaire
      • Devise de cotation :
        Euro
      • Date de création du fonds :
        15/06/2001
      • Eligible Assurance Vie :
        Oui (selon modalités)
      • Eligible PEA : Non
      • SRI : 5
      • Dépositaire :
        CIC Market Solutions
    • Valorisateur :
      Crédit Mutuel Asset Management

    Gérants du fonds

    Powered by Fund Kis
    Scroll to top