Étiquette : Inflation

Point hebdomadaire du 16 février : Baisse des marchés, un mouvement éphémère ?

Les actifs financiers risqués ont commencé l’année en fanfare, affichant de fortes progressions en janvier. L’indice actions CAC 40 prenait 3 % au cours du mois, le S&P 500 (actions américaines) montait de près de 7 %, l’indice BofA Euro High Yield (obligations d’entreprises de la zone euro les moins bien notées) était en hausse de 0,4 %.
Lire la suite

Point hebdomadaire du 15 décembre : Taux de marge et inflation

La semaine a été marquée par la dernière réunion de l’année de la banque centrale européenne, BCE, et américaine, la Fed. Bien que le cycle économique soit plus avancé aux Etats-Unis qu’en Europe, le constat est identique des deux côtés de l’Atlantique, l’activité économique est en accélération mais l’inflation reste très modérée.
Lire la suite

Point hebdomadaire du 1er décembre : Absence d’inflation

Lors du précédent cycle économique haussier (2003-2008), l’inflation « core » (hors alimentation et énergie) atteignait 2 % dans la zone euro et 2,3 % aux Etats-Unis. L’amélioration globale de l’économie depuis quelque temps aurait dû conduire à une nette hausse de l’inflation aux Etats-Unis et dans la zone euro.
Lire la suite

Point hebdomadaire du 17 février : Un retour durable de l’inflation ?

Quatre années de baisse continue de l’inflation (environ 3 % en 2011 et proche de 0 % en 2015) en Europe et aux Etats-Unis ont fortement modifié le paradigme économique et financier.
Les craintes de déflation (baisse des prix) et la réaction des banques centrales (mise en place de politiques monétaires non conventionnelles) ont impacté les actifs financiers. Ainsi, les taux obligataires s’affichaient il y a quelques semaines à des niveaux historiquement bas et les ratios de valorisation des indices actions sont bien plus élevés que la norme (PE à 12 mois sur le S&P 500 proche de 18 contre 15 sur la période 2004-2007).
Lire la suite

Point hebdomadaire du 28 octobre : Inflation et marché du travail US

Alors que de nombreux intervenants sur les marchés financiers craignaient, en début d’année, que l’économie US ne bascule dans la déflation, nous pensions au contraire que l’inflation allait repartir (cf. notre point hebdomadaire du 26 février). En effet, les facteurs pesant sur l’inflation, dont la baisse des matières premières, nous semblaient temporaires. A fin septembre, l’inflation US est ainsi en hausse de 1,5 % (en variation annuelle) tandis que l’inflation « cœur » (hors alimentation et énergie) s’affiche à 2,2 %. Cette hausse devrait se poursuivre.
Lire la suite

Scroll to top