Actualités

Les actualités GSD Gestion

Point hebdomadaire du 31 août : Perspectives pour la fin d’année

La première partie de l’année s’est achevée sur des performances décevantes pour les actifs financiers européens, actions et obligations.
Certes l’indice français CAC 40 est en hausse d’environ 2 % depuis début 2018. Cependant l’intégralité de cette progression est due aux valeurs du luxe (Kering, LVMH et Hermès, +23 % à +28 %).
Ainsi les autres indices actions européens sont en baisse sur l’année. L’indice anglais FTSE 100 est à -2,8 %. L’allemand DAX perd 4,2 %. L’italien MIB et l’espagnol IBEX baissent de près de 7 %. Au global l’indice Stoxx Europe 50 (les 50 plus grandes capitalisations européennes) affiche une performance de -4 %.
Lire la suite

Point hebdomadaire du 27 juillet : Résultats du 1er semestre des sociétés du CAC 40

Les analystes anticipaient, en début d’année, une hausse des résultats des sociétés de 7 à 8 % en 2018. Une évolution comparable est attendue en 2019. Pourtant l’indice n’a pas complètement bénéficié de cet optimisme. Le CAC 40 gagne 3,5 % depuis le 1er janvier. Surtout, la performance est liée à la hausse des valeurs du luxe (Kering, LVMH) et Total. Plusieurs éléments ont inquiété les investisseurs, impact de la « guerre commerciale » entre les Etats-Unis et la Chine, renforcement de l’euro, hausse du prix du pétrole, élections en Italie.
Pour que les actions reprennent le chemin de la hausse, les investisseurs doivent être rassurés par les résultats des sociétés et le discours des dirigeants.
Lire la suite

Point hebdomadaire du 13 juillet : Bilan obligataire et point sur GSD Patrimoine

Les marchés obligataires européens ont connu un semestre compliqué. Plusieurs éléments anxiogènes ont inquiété les investisseurs. En début d’année la hausse des salaires aux Etats-Unis a fait craindre une spirale inflationniste qui aurait amené la Réserve Fédérale à mener une politique monétaire fortement restrictive. L’aversion au risque est monté d’un cran suite aux tensions commerciales entre Etats-Unis et Chine et à l’instauration de barrières douanières. Enfin, l’arrivée au pouvoir d’une coalition « anti-austérité » en Italie a entrainé une défiance vis-à-vis de la dette souveraine italienne et des valeurs financières (actions et obligations).
Lire la suite

Point hebdomadaire du 6 juillet : Bilan du 1er semestre

Les indices actions européens ont débuté l’année dans la lancée du mouvement haussier du 4ème trimestre 2017. Fin janvier les actions affichaient des progressions d’environ 5 %. Une brutale inversion de tendance a eu lieu en février, les indices perdant 8 à 10 % en quelques semaines. Cette correction boursière a été déclenchée par la nette hausse des taux souverains américains et par les craintes d’une guerre commerciale entre Chine et Etats-Unis.
Lire la suite

Scroll to top