Actualités

Les actualités GSD Gestion

Point hebdomadaire du 21 février : Résultats 2019 des sociétés européennes

Après une année 2019 « euphorique » sur les marchés financiers, nous vous faisions part, début janvier, de notre « optimisme prudent » pour 2020. Même si la poursuite du cycle économique était notre scenario central, il nous semblait que les investisseurs faisaient alors preuve d’un excès d’optimisme. La hausse des actions européennes était cohérente avec une croissance de plus de 10 % des bénéfices des sociétés.

Accéder au document

Point hebdomadaire du 30 janvier : Coronavirus, impact sur les marchés financiers

Les marchés financiers ont débuté l’année en hausse, poursuivant la tendance de l’année 2019. Un grain de sable est venu interrompre cette dynamique, l’épidémie de coronavirus qui s’est déclarée dans le centre de la Chine.
La Chine a pris des mesures drastiques de quarantaine, qui concernent près de 60 millions de personnes, afin de limiter la propagation de l’épidémie.

Accéder au document

Point hebdomadaire du 7 janvier : Bilan de l’année 2019

Après une année 2018 marquée par de fortes baisses sur les marchés financiers, de nombreux investisseurs et analystes étaient moroses début 2019 et anticipaient une nouvelle année compliquée. Certains, les plus pessimistes, attendaient une baisse des actions de 15 % à 20 % et plus du tiers des économistes prévoyait une récession aux Etats-Unis dès cette année. De notre côté, nous écrivions que « les enquêtes de conjoncture quelque peu décevantes ne remettaient pas pour autant en cause le scénario central d’une poursuite du cycle économique, les facteurs de soutien à la croissance restant importants ».

Accéder au document

Point hebdomadaire du 20 décembre : Hausse des marchés financiers, valorisation et perspectives

Alors que l’année 2019 touche à sa fin, les différents actifs financiers s’affichent en nette hausse. Les investisseurs sont rassurés par la stabilisation des données économiques et la reprise des politiques monétaires accommodantes des principales banques centrales. Dans le même temps, les deux principaux risques « politiques », Brexit et guerre commerciale USA-Chine, s’atténuent.
Les indices actions européens ont ainsi dépassé leurs niveaux du printemps 2015 et de début 2018. Cette progression peut-elle se poursuivre ou faut-il craindre un nouveau retournement de tendance ?

Accéder au document

Point hebdomadaire du 30 août : Inversion de la courbe des taux, quelles conséquences ?

L’inversion de la courbe des taux aux Etats-Unis avait fait la Une de l’actualité économique en fin d’année dernière (le taux à 5 ans était alors inférieur au taux à 3 ans), avant de quasiment retomber dans l’oubli au printemps 2019. Ces dernières semaines, le sujet fait son grand retour, de nombreux observateurs s’inquiètent de l’inversion de la courbe entre les taux à 2 ans et à 10 ans…

Accéder au document

Scroll to top