Actualités

Les actualités GSD Gestion

Point hebdomadaire du 10 mars : Résultats des sociétés européennes

La saison de publication des résultats trimestriels (T4 2016) et annuels (2016) s’approche de son terme pour les entreprises européennes, 80 % des sociétés du Stoxx Europe 600 ayant publié leurs comptes.

Au niveau global et pour l’ensemble de l’année 2016, les résultats ne sont pas brillants, puisque les BPA (bénéfices par action) 2016 s’affichent en hausse de seulement 1 % par rapport aux BPA 2015.
Cependant, il est à noter que ces résultats ont été fortement impactés par la baisse des profits sur la première partie de l’année (principalement lié à la chute des prix des matières premières). Les résultats ont atteint un point bas, en baisse de 20 % « year-on-year », au premier trimestre 2016, avant de se redresser progressivement, -8 % au T2, puis +2 % au T3.

Ainsi, au T4 2016, les BPA des sociétés du Stoxx Europe 600 sont en hausse de près de 10 %, par rapport au T4 2015.
Seuls deux secteurs connaissent des résultats en baisse, les valeurs technologiques et de l’énergie (environ -2 %). Les autres secteurs affichent des résultats en nette hausse, de 8 % pour les « Utilities » jusqu’à 14 % pour les valeurs de la santé et le secteur des matières premières. Le graphique ci-dessous présente ces données.

Ces bons résultats ne sont pas uniquement liés à d’importantes économies de coûts réalisées par les entreprises, le chiffre d’affaires des sociétés du Stoxx Europe 600 s’affichant en augmentation de 3 %.

Plusieurs éléments permettent d’anticiper une poursuite de la hausse des résultats pour l’année 2017 : – Croissance économique au niveau mondial supérieure à 3 % et en légère accélération par rapport à 2016. Les indices ISM et PMI sont à des plus hauts depuis plusieurs années.
– Prix des matières premières en hausse, en particulier le pétrole. Cela soutiendra les bénéfices du secteur de l’énergie.
– Hausse des taux et pentification de la courbe des taux, ce qui permettra aux banques d’améliorer leurs profits.
– Poursuite de la baisse de l’euro. 45 % des résultats des sociétés du Stoxx Europe 600 sont réalisés en dehors de la zone euro et bénéficient par conséquent d’une baisse de la devise européenne.
– Amélioration des marges. Le retour de l’inflation (bien qu’elle reste très modérée en Europe) et une meilleure situation économique permettent aux sociétés d’augmenter leurs marges.

D’ailleurs, pour la première fois depuis 2010, les résultats anticipés pour l’année en cours sont révisés à la hausse. Sur la période 2011-2016, les résultats des sociétés du Stoxx Europe 600 ont été révisés à la baisse de 10 % en moyenne et de près de 4 % à cette période de l’année (début mars). En 2017, les résultats anticipés pour l’année sont 1,5 % supérieurs à leur niveau du 1er janvier (cf. graphique ci-dessous).

Aurélien
Blandin Gérant

 

Télécharger

Scroll to top